Les MMO en tant que thérapie de groupe

Les jeux vidéo sont une forme d’échappatoire aux réalités du quotidien. Il est plus facile pour une personne qui rencontre des difficultés dans sa vie de tous les jours de se consacrer corps et âme à une existence alternative via son avatar. Pourtant, dans beaucoup de cas, la pratique des jeux massivement multijoueurs est devenue une réponse aux troubles et traumatismes subis dans la vie réelle.

Qui s’assemble se ressemble

Les groupes de soutien présentent un mécanisme très utile pour surmonter les séquelles d’expériences traumatisantes. Ils sont également mis à contribution pour aider certaines personnes à s’intégrer dans la société. Cela dit, il n’est pas toujours chose aisée de trouver des personnes qui comprennent les difficultés qu’on éprouve, ou qui font face à des problématiques similaires. Encore plus difficile, une fois ces personnes trouvées, il faut oser s’exprimer et échanger avec elles, sans craindre leurs jugements de valeurs.

L’avatar, la vie par procurationimages-33

Les MMO cependant, apportent des réponses à ces deux problématiques. D’une part, si vous décidez de jouer aux MMO du fait de votre solitude, ou afin de rester ancré dans les réalités d’un pays que vous avez quitté, vous aurez assez souvent l’opportunité de rencontrer des personnes qui se trouvent là pour les mêmes raisons. Qu’il s’agisse donc de troubles au niveau académique, au niveau émotionnel ou simplement d’un manque d’interactions humaines, vous trouverez vos semblables sur les MMO.

L’autre avantage, c’est que ces personnes ne porteront jamais de jugements de valeurs sur vous. Certes, elles pourront émettre des opinions, mais étant donné que vous n’existez dans ce monde qu’à travers votre avatar, vous aurez tous les bénéfices de la communication franche, sans avoir à vous soucier d’aucun jugement négatif.

C’est ainsi que les MMO deviennent des mécanismes de thérapie de groupe qui contribuent dans de nombreux cas à surmonter des expériences traumatisantes, à gagner en estime de soi, et à entamer du bon pied son intégration dans la société.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *